11H00: Je viens d’ouvrir les yeux mais je me sens aussi crevée qu’après une soirée de nouvel an.

 

11H01: Sans déconner, personne sur la planète ne peut comprendre à quel point je suis KO. Sauf si t’as déjà eu un cancer. #tired

11H01: Je suis pas flemmarde/asociale. J’suis fatiguée c’est pour ça que je réponds pas à vos textos. Je suis seule dans ma fatigue p*****. Et heureusement que j’ai pas envie de faire pipi. Chiottes = Everest.

12H45: Ça fait une heure et quarante-trois minutes que j’essaie de me rendormir. Mais je suis trop fatiguée pour réussir à dormir.

12H45: Et aussi trop fatiguée pour me lever, pour regarder un film, pour lire un livre, pour réfléchir à des trucs. Respirer, ça va je peux gérer. C’est déjà pas mal.

12H59: Première chose que je fais dès que je retrouve un peu d’énergie, checker mon Facebook. Erreur. Je viens de voir une photo de mon ex avec sa nouvelle meuf. #fuckcancer #fuckmyex

13H00: C’est celui qui n’a pas tenu une semaine après l’annonce de mon cancer. OK, il ressemblait totalement à Christian Grey, mais franchement j’ai aucun regret.

13H01: Ça y est ! Je comprends enfin pourquoi le bon Dieu a mis ce cancer sur ma route. C’est évident : pour ne pas que je fasse ma vie avec un naze ! Hallelujah 😉 #everythinghappensforareason

13H05: IMG_3255                                #selfie #winter #blondie #baldie #remission #Iwon

13h50: Je pensais que le premier jour de ma rémission créerait un avant/après dans ma vie. Mais le cancer, quand on le trouve, on ne sait jamais depuis combien de temps il est là, ni quand il part vraiment. Et tous ceux qui y ont succombé sont eux aussi passés par la rémission. #flippant

13H51: Donc ouais, je suis en rémission. Plus vraiment malade mais pas encore guérie. Cancer = pur vice.

14H11: J’ai sommeil.

14H28: Des fois je mate la société et je me rends compte que tout le monde a peur. De ce qui se passe dehors, peur des autres (merci la télé) mais aussi peur du futur.

14H28: On croit tous qu’en se construisant une maison bien solide qui ferme à triple tour et qu’en signant en bas de feuilles de papier sur lesquels nos noms sont écrits noir sur blanc, on sera en sécurité.

14H29: Putain … Pourquoi on ne peut pas connaître le futur ? 1. On n’aurait plus peur de traverser la route où de discuter avec notre voisin. 2. On refuserait la toute première invitation au resto du connard qui s’apprête à nous briser le coeur. 3. On gagnerait vachement de temps à ne plus faire de mauvais choix.

14H30: Mais de l’autre côté, on ne ressentirait plus du tout l’excitation du risque, plus aucune spontanéité. On vivrait dans le fatalisme le plus total. En fait je crois qu’on se ferait grave chier.

14H31: OK j’avoue, moi aussi j’ai peur du futur. Je me demande ce que je vais devenir une fois que le crabe sera parti pour de bon. Mais en même temps, je me dis qu’il y a quelques mois, quand j’avais la mort bien en face de moi, j’aurais TOUT donné pour ressentir une dernière fois cette délicieuse peur de l’avenir.

14H32: Parce que ouais ! J’ai un avenir maintenant ! Je vais VIVRE et à nouveau savoir ce que ça fait de se prendre la tête pour des petites broutilles de merde ! #cantwait

15H09: En fouillant dans les notes de mon portable j’ai retrouvé cette phrase que j’avais écrite : « Quand on a pas encore grimpé la montagne, on regarde le sommet chaque jour. Le jour où on arrive au sommet, on redescend.» Je me demande ce que j’avais fumé ce jour-là.

15H42: J’aime tellement la musique que parfois, quand j’écoute une chanson j’ai l’impression de tomber amoureuse.

15H59: Mon voisin du dessus est praticien de médecine ayurvédique (vous savez, cette philosophie de médecine indienne qui a pris les commandes de mon esprit depuis quelque temps). #obsessed

16H00: J’ai sommeil.

16h01: Bref. Ce mec est oufissime. Il m’a expliqué que les indiens recommandent de boire de l’eau qui a reposé dans un bol de cuivre toute une nuit. Car même si le cuivre n’a aucune influence sur l’eau au niveau purement physique, il transmet bien son énergie à l’eau, et la rend différente.

16H00: En gros même si ça ne se voit pas au microscope, l’eau n’est pas la même au petit matin. Le bol de cuivre c’est notre corps et les énergies qui nous habitent c’est l’eau. Mon cerveau = WTF?OO?*%^?!?.

16H01: Et il m’a aussi dit qu’il se sent tellement heureux que ça le réveille la nuit. 😀 C’est vrai qu’il transpire le bonheur. Je vais me mettre à boire de l’eau cuivrée moi.

16H10: Les gens heureux sont beaux. Bien plus que les gens jolis. Et moi d’ailleurs, est-ce que je suis heureuse ?

16H11: Ça, c’est THE question ! … Bizarrement, je crois que je suis plutôt heureuse ouais !

16H11: Je dis « bizarrement » car franchement de vous à moi j’ai beaucoup de raisons de me morfondre : Un cancer, je peux plus voyager comme je veux, j’ai plus ma carrière de chanteuse, plus de fans chinois qui me courent après, plus de cheveux …

16H11: Mais j’ai encore et plus que jamais ma famille, mes amis, la musique, mes quatre membres qui fonctionnent, un bon 90C, toute ma tête et des rêves par centaines. Donc ouais, on peut dire que je suis sacrément heureuse !

16H12: BOOM ! Révélation ! Le bonheur est une question de positionnement, en fait ! Lorsque tu grimpes la montagne, tu ne penses qu’au sommet. Alors que tu pourrais choisir de t’arrêter et …. Bon ça va, j’arrête ! Ce que je veux dire, c’est que le bonheur, c’est TON putain de choix.

17H38: J’ai sommeil et j’en ai marre d’avoir sommeil. Mais je suis obligée d’aller à la sécu si je veux pas finir ruinée. Je décolle dans 5 minutes.

18H48: Je suis en retard. On va me regarder de travers mais j’ai dû négocier pendant une plombe avec mon corps pour qu’il accepte enfin que je le bouge du canapé.

18H50: La fille en face de moi dans le bus porte une perruque ! On ne me la fait pas à moi, j’en connais un rayon ! Je t’ai grillée, meuf ! J’ai envie de lui faire un petit clin d’oeil complice qui veut dire « je connais ton secret » mais je sais pas comment elle le prendrait.

18H51: J’aurais aussi aimé lui dire, à elle et à toutes les femmes du monde qui ont un cancer, de ne pas s’en faire pour leur beauté. Tu n’as jamais été aussi belle. Rien n’est plus beau qu’un être qui se bat.

19H25: La dame de la sécu: Avez-vous repris votre activité ? Moi dans ma tête : T’es débile ou quoi ? Ça fait trois jours que j’ai fini les traitements ! Moi en vrai : Non. (Le pire c’est que je me sens nulle de répondre ça.)

19H26: Je crois qu’il faut que j’accepte que je suis pas WonderMomo. #:'(

20H21: J’ai ENCORE sommeil.  #Morphéedégage

23h40: J’suis au lit, mon coeur pète un plomb. On dirait qu’il a sniffé 20 rails de coke tellement il a perdu toute logique. Chimios + rayons, je crois qu’il a pas kiffé.

23H40: Et s’il s’arrêtait de battre pendant la nuit ? S’il faut je vais plus jamais me réveiller ! C’est la tumeur qui revient, c’est sûr ! MAMAAAAN ! #jvaismourir

23H41: J’suis trop fatiguée pour dormir. Trop fatiguée pour regarder un film, pour lire un livre, pour réfléchir à des trucs. Respirer, ça va je peux gérer. C’est déjà pas mal.

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply